You are currently viewing Brunch Philo#6 : Savoir dialoguer

Brunch Philo#6 : Savoir dialoguer

Pour sa 6ème édition, le Brunch Philo proposait une nouvelle formule à ses 17 participants, fidèles et nouveaux “apprentis philosophes”

Le samedi 7 octobre, dans le restaurant de l’Association La Graine à Haguenau, chacun s’est penché sur la thématique “Savoir Dialoguer”  guidé par Nelly Margotton, f

Une nouvelle formule pour le Brunch Philo

Si le Toolbox n’a pas changé dans son état d’esprit, les participants ont pu découvrir quelques nouveautés.

Notre cuisinière de La Graine nous a accueillis avec deux propositions de brunch, salé et sucré. Mais si nos corps se sont bien nourris, c’est notre esprit philosophique qui en a le plus profité avec un enseignement philosophique dispensé par Nelly Margotton, des ateliers en petits groupes et une introspection finale, pour que l’atelier puisse être utilisé pragmatiquement d’ici le prochain Brunch Philo. 

Savoir dialoguer, un thème d'actualité

Le dialogue, un Art perdu ?

Pourquoi cette notion ? Sans doute parce que ces derniers mois ont été marqués par des rapports de force sociaux, qui semblent s’amplifier, provoquant des tensions et du ressentiment, et semblant surtout témoigner d’une carence dans les capacités de dialogue

Si nous sommes souvent prompts à dénoncer l’absence de dialogue entre différents protagonistes dont les positions semblent irréconciliables…. savons-nous pour autant (encore) dialoguer ?

Par ailleurs, lorsque cette notion de dialogue est évoquée, certains parlent d’art, d’autres de technique, ou encore de compétence et même… d’expertise ! Il s’agissait pour nous d’envisager dans quelle mesure une meilleure compréhension de ce qu’est le dialogue nous permettrait-elle de “mieux” dialoguer…

La créativité de la philosophie pratique

La philosophie est souvent envisagée comme une activité cérébrale et peut décourager ceux qui n’y voient qu’un moment où les uns et les autres demeurent dans des propos abstraits et peu propices à l’action…

Dans le domaine de la philosophie pratique, on s’aperçoit vite que c’est un préjugé : chacun participe de manière très incarnée aux discussions en enchaînant des activités créatives (en lien avec l’art) et des discussions. Il s’agit en effet d’une méthode holistique, qui permet d’articuler pratique artistique et discussion verbale : le geste créatif du corps est aussi source de questionnement philosophique (la marche ou toute activité physique pourra être prochainement expérimentée).

Dans le cadre des nouveautés mises en place, les participants ont eu l’occasion de tester cette philosophie pratique lors de l’activité créative. Pour introduire la notion, chacun fut invité à écrire des dialogues collectifs avec un support inducteur : des images illustrées.   Chacun n’interprétant pas tout à fait les images de la même manière, cela nous a permis d’ouvrir ensuite la discussion. Le principe de cet atelier est que nos mots sont guidés par notre interprétation personnelle du monde, qui, sans entrer en conflit avec celle des autres, se trouve au contraire enrichie par des regards souvent plus tendres, ou au contraire plus pessimistes, ou tout simplement plus originaux.

Cette manière ludique d’entrer dans la thématique a permis de commencer à distinguer des notions qui paraissent proches, mais qui méritent d’être différenciées : le dialogue, l’échange, la conversation, le débat… Des questions ont ainsi émergé : le dialogue poursuit-il nécessairement un objectif ? Peut-il se terminer ? Peut-on vraiment accepter de dialoguer avec des personnes dont les opinions nous semblent intolérables ? Que faire de l’opinion dans un dialogue ? Quelle est la différence entre définir et comprendre ?

Les travaux en sous-groupe comme lieu d'expérimentations

Des travaux en sous-groupe ont alimenté les discussions autour de questions respectivement liées à la place de la parole, du malentendu, et de la rationalité dans nos dialogues. Ces travaux nous ont permis de constater la place de l’équivocité des mots dans le dialogue.

Comprendre, ce n’est peut-être pas une question de signification, mais c’est avant tout un geste d’effort et de décentrement, comme le suggère l’étymologie de l’attention qui suggère que l’on est tendu vers… autrui ou vers le monde extérieur. Cette équivocité fait aussi courir le risque du malentendu, du désaccord, et exige d’envisager que les intentions de ceux qui dialoguent vraiment ne sont pas à localiser dans les mots, mais dans une quête d’intersubjectivité

La rationalité semble aussi parfois prendre trop de place et encourager les clivages, les divisions : l’Art nous montre à quel point on peut exprimer des idées autrement que par les mots et ainsi enrichir les conceptions du monde. Ne serait-il pas temps d’envisager le dialogue comme le lieu d’expériences communes qui n’ont plus rien à voir avec la détection de la vérité ?

Dialoguer, n’est-ce pas l’opportunité de penser collectivement avec d’autres instruments que ceux de la rationalité pure ? En effet, les subjectivités ne peuvent se définir simplement par le raisonnement et la logique. Des liens ont été faits avec la vie de famille, la vie en entreprise, la vie publique…

Une incitation à l'action en conclusion

Pour que le Brunch Philo ne reste pas une parenthèse abstraite, chacun a pris le temps en fin de séance de s’écrire une lettre expliquant à son futur lui-même ce qu’il a décidé de faire autrement à l’issue de cette séance, en lien avec le dialogue. La lettre leur sera envoyée juste avant le prochain brunch, comme un rappel de ses engagements et une invitation à revenir. 

Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin et approfondir le sujet, une bibliographie leur a été remise avec quelques textes à découvrir et des extraits d’œuvre.

Nelly Margotton, notre accompagnatrice & facilitatrice

Nelly Margotton en plein enseignement

Nelly Margotton nous accompagne depuis notre tout premier Brunch Philo et nous éclaire à chaque atelier de ses talents d’enseignement et de facilitation d’échanges.

Elle est intervenante en philosophie pratique et fondatrice du cabinet PHEDON, à Strasbourg. Depuis 2011, son cabinet introduit et favorise le dialogue social et la réflexion en entreprise et en association. Avec une approche ciblée sur la résolution de problèmes de façon créative, elle accompagne aussi bien les dirigeants, DRH et managers pour des structures de toute taille, mais aussi les particuliers en transitions professionnelles. Elle propose également des tables rondes et même des stages de philo pour enfants et adolescents !

Le Brunch Philo revient le samedi 9 décembre 2023. Il se murmure que des nouveautés se préparent d’ici là …

Restez connectés pour ne rien manquer !

Laisser un commentaire